FODMAP

Le régime alimentaire pauvre en FODMAP est un régime médical qui est utilisé dans le traitement du syndrome de l’intestin irritable. Ce régime est actuellement bien connu sous l’acronyme anglais “FODMAPs : Fermentable Oligo-Di-Mono-sac­charides And Polyols”, dont la traduction française est: oligosaccharides (fructanes et galacto-oligosaccharides), disaccharides (lactose), monosaccharides (fructose) et polyols (sorbitol, mannitol, maltitol, xylitol et isomalt) fermentescibles. Ce sont des noms complexes pour une collection de composants qui peuvent être trouvés dans notre alimentation quotidienne. Ces molécules spécifiques sont mal résorbés dans l’intestin grêle et, par conséquent, continuent leur trajet à travers le tube digestif jusqu’au côlon. Parce qu’ils ne sont pas résorbés, ils attirent de l’eau dans l’intestin. En outre, ils fonctionnent comme source de nourriture pour les bactéries qui vivent normalement dans le côlon. Les bactéries fermentent ces FODMAPs et peuvent causer chez certaines personnes plus sensibles, des symptômes du syndrome de l’intestin irritable (IBS), tels que le ballonnement, de la douleur et des troubles du transit. Une recherche approfondie a démontré que, suite à un régime pauvre en FODMAP, la production de gaz dans l’intestin et les autres plaintes sont réduites. Le régime alimentaire pauvre en FODMAP est donc considéré comme une des percées les plus importantes dans le traitement de l’IBS.

Le syndrome de l’intestin irritable

‘Le syndrome de l’intestin irritable’ (ou le terme en anglais ‘irritable bowel syndrome’ (IBS)) est parfois appelé ‘colon spastique’. Le syndrome de l’intestin irritable affecte 15 à 20 % de la population. Seulement un tiers des personnes présentant des symptômes qui correspondent au syndrome de l’intestin irritable demande de l’aide médicale.

Les symptômes les plus courants sont :

Douleur, inconfort ou sensation de ballonnement

Modification de la fréquence des selles

Plus de trois fois par jour (diarrhée)

Moins de trois fois par semaine (constipation)

Alternance diarrhée/constipation

Modification de la consistance des selles (molles, liquides ou très dures)

D’autres symptômes sont parfois associés :

Nausées, mauvaise digestion et renvois fréquents (dyspepsie)

Fatigue

Difficultés pour uriner (dysurie)

Les symptômes surviennent pendant de longues périodes, ou bien périodiquement et peuvent varier d’un moment à l’autre.

Le SII ou IBS est divisé en 3 sous-groupes selon la prédominance du trouble du transit : type diarrhée (IBS-D), type constipation (IBS-C) ou type mixte (IBS-M).

Jusqu’à aujourd’hui nous ne connaissons toujours pas l’origine exacte du syndrome de l’intestin irritable. Probablement il n’existe pas qu’une seule cause mais des défauts divers qui jouent un rôle dans l’apparition des symptômes. Au cours des dernières années, il est également clair que de nombreux patients ont un faible degré 3 de l’inflammation dans la paroi de l’intestin. A cause de ceci la motilité peut être perturbée, les intestins peuvent devenir hypersensibles ou la perméabilité de l’intestin peut augmenter. Différents traitements qui agissent sur la sensibilité, la motilité et le contenu intestinal ont déjà été examinés avec des degrés variables de succès. Malheureusement nous n’avons toujours pas à ce jour un bon traitement pour le SII.
La condition peut également être affectée d’une façon différente. En adaptant l’alimentation nous essayons d’adapter le contenu de l’intestin grêle et du colon de manière à ce qu’il y ait moins d’expansion et donc moins de pression sur les intestins. Un tel régime est le régime pauvre en FODMAPs.

Produits

Le lactose est un disaccharide et est considéré comme un FODMAP. Le lactose est présent dans le lait et les produits laitiers ou leurs préparations. En cas d’une digestion difficile de lactose, un complément alimentaire, tel que le LACTOSE-OK® à base de lactase exogène, l’enzyme qui aide au niveau de l’intestin grêle à digérer le lactose, peut donner soulagement.

Galacto-oligosaccharides ou galactanes appartiennent aussi aux FODMAPs et donnent également souvent des difficultés de digestion. PREFLATINE-OK® est un complément alimentaire basé sur l’enzyme alpha-galactosidase qui aide la digestion et évite ainsi la fermentation et la formation de gaz.

Dossiers

Cliquez ici pour la brochure ‘Pouvoir tout manger’.

Services

Le régime alimentaire pauvre en FODMAP est un régime médical qui est utilisé dans le traitement du syndrome de l’intestin irritable. Ce régime est actuellement bien connu sous l’acronyme anglais “FODMAPs : Fermentable Oligo-Di-Mono-sac­charides And Polyols”, dont la traduction française est: oligosaccharides (fructanes et galacto-oligosaccharides), disaccharides (lactose), monosaccharides (fructose) et polyols (sorbitol, mannitol, maltitol, xylitol et isomalt) fermentescibles. Ce sont des noms complexes pour une collection de composants qui peuvent être trouvés dans notre alimentation quotidienne. Ces molécules spécifiques sont mal résorbés dans l’intestin grêle et, par conséquent, continuent leur trajet à travers le tube digestif jusqu’au côlon. Parce qu’ils ne sont pas résorbés, ils attirent de l’eau dans l’intestin. En outre, ils fonctionnent comme source de nourriture pour les bactéries qui vivent normalement dans le côlon. Les bactéries fermentent ces FODMAPs et peuvent causer chez certaines personnes plus sensibles, des symptômes du syndrome de l’intestin irritable (IBS), tels que le ballonnement, de la douleur et des troubles du transit. Une recherche approfondie a démontré que, suite à un régime pauvre en FODMAP, la production de gaz dans l’intestin et les autres plaintes sont réduites. Le régime alimentaire pauvre en FODMAP est donc considéré comme une des percées les plus importantes dans le traitement de l’IBS.

Le syndrome de l’intestin irritable

‘Le syndrome de l’intestin irritable’ (ou le terme en anglais ‘irritable bowel syndrome’ (IBS)) est parfois appelé ‘colon spastique’. Le syndrome de l’intestin irritable affecte 15 à 20 % de la population. Seulement un tiers des personnes présentant des symptômes qui correspondent au syndrome de l’intestin irritable demande de l’aide médicale.

Les symptômes les plus courants sont :

Douleur, inconfort ou sensation de ballonnement

Modification de la fréquence des selles

Plus de trois fois par jour (diarrhée)

Moins de trois fois par semaine (constipation)

Alternance diarrhée/constipation

Modification de la consistance des selles (molles, liquides ou très dures)

D’autres symptômes sont parfois associés :

Nausées, mauvaise digestion et renvois fréquents (dyspepsie)

Fatigue

Difficultés pour uriner (dysurie)

Les symptômes surviennent pendant de longues périodes, ou bien périodiquement et peuvent varier d’un moment à l’autre.

Le SII ou IBS est divisé en 3 sous-groupes selon la prédominance du trouble du transit : type diarrhée (IBS-D), type constipation (IBS-C) ou type mixte (IBS-M).

Jusqu’à aujourd’hui nous ne connaissons toujours pas l’origine exacte du syndrome de l’intestin irritable. Probablement il n’existe pas qu’une seule cause mais des défauts divers qui jouent un rôle dans l’apparition des symptômes. Au cours des dernières années, il est également clair que de nombreux patients ont un faible degré 3 de l’inflammation dans la paroi de l’intestin. A cause de ceci la motilité peut être perturbée, les intestins peuvent devenir hypersensibles ou la perméabilité de l’intestin peut augmenter. Différents traitements qui agissent sur la sensibilité, la motilité et le contenu intestinal ont déjà été examinés avec des degrés variables de succès. Malheureusement nous n’avons toujours pas à ce jour un bon traitement pour le SII.
La condition peut également être affectée d’une façon différente. En adaptant l’alimentation nous essayons d’adapter le contenu de l’intestin grêle et du colon de manière à ce qu’il y ait moins d’expansion et donc moins de pression sur les intestins. Un tel régime est le régime pauvre en FODMAPs.

Produits

Le lactose est un disaccharide et est considéré comme un FODMAP. Le lactose est présent dans le lait et les produits laitiers ou leurs préparations. En cas d’une digestion difficile de lactose, un complément alimentaire, tel que le LACTOSE-OK® à base de lactase exogène, l’enzyme qui aide au niveau de l’intestin grêle à digérer le lactose, peut donner soulagement.

Galacto-oligosaccharides ou galactanes appartiennent aussi aux FODMAPs et donnent également souvent des difficultés de digestion. PREFLATINE-OK® est un complément alimentaire basé sur l’enzyme alpha-galactosidase qui aide la digestion et évite ainsi la fermentation et la formation de gaz.

Dossiers

Cliquez ici pour la brochure ‘Pouvoir tout manger’.

Verkooppunten